11.09.2018

Retail : comment construire un tableau de bord simple et efficace ?

La tendance actuelle du retail tend à développer la personnalisation de l’expérience client, les décisionnaires se heurtent à des obstacles organisationnels, qui maintiennent les données et les équipes en silos. Ces décisionnaires ont besoin d’avoir un tableau de bord en entreprise pour le pilotage des boutiques, et le suivi des performances et de la connaissance client.

Retail reporting

Les problématiques du retail

 

40% des responsables marketing déclarent ne pas avoir les compétences pour maîtriser la donnée client.

 

Dans l’ère de la digitalisation du retail il y a une masse de données qu’il faut pouvoir voir sur les produits, les magasins, les performances dans ces lieux, le comportement des clients et le taux de conversion…

 

Il faut donc centraliser toutes ces données, mais surtout pouvoir les exploiter afin d’améliorer la prise de décisions.

 

 

Quels indicateurs ?

 

Le retail doit faire face à la complexification et l’internationalisation du marché, à l’explosion du volume de données et à un besoin de plus en plus récurrent en reporting.

 

Il faut construire un tableau de bord, accessible au quotidien, en hors ligne et qui permette de voir les données en tant que manager, vendeur…

 

Il est important de choisir des KPIS, indicateurs de performance, qui ont du sens. Dans le domaine du retail il faut avoir une visibilité globale sur l’activité, sur le long comme le court terme. Avoir un bon tableau de bord pour votre entreprise retail permet de nettes améliorations dans plusieurs domaines.

 

Les clients : une meilleure connaissance client donc une amélioration du ciblage.

 

Le marché : meilleure connaissance du marché, des produits, avec une visibilité sur les canaux, les différents marchés sur lesquels la marque est présente et une meilleure comparaison à la concurrence.

 

La performance : amélioration de la rentabilité de l’entreprise, puisqu’on peut améliorer les performances des équipes de vente, et les opportunités à saisir apparaissent clairement. On notera aussi l’augmentation des sources de revenus. Au contraire, les coûts et les pertes seront réduits.

 

 

Exemple de tableau de bord Retail

 

La page d’accueil du tableau de bord permet d’avoir une vision globale sur toute son activité.

On aura accès à plusieurs indicateurs :

Retail reporting

 

Une vision globale des différents marchés, triés par zone géographiques, avec le chiffre d’affaire, le flux de trésorerie, les clients, la rentabilité et si l’objectif fixé a été atteint ou non.

 

Retail reporting

 

On aura une vision détaillée sur le chiffre d’affaire, total, mensuel et des indicateurs sur les performances de vente.

 

Retail reporting

 

 

On pourra aussi avoir accès aux indicateurs opérationnels : avec la marge nette, le décaissement, et le flux de trésorerie.

 

Le tableau de bord présente trois axes : l’activité, les profits et la cartographie.

 

 

Retail reporting

 

 

Activité – indicateurs de vente

 

Dans l’onglet Activité, on aura d’abord une vision court terme, mensuelle, sur les performances de ventes.

 

Retail reporting

 

On pourra voir la performance par type de produit : les boissons, les épiceries, fleurs etc sur un mois avec les revenus que ces ventes représentent.

 

Retail reporting

 

Enfin, on aura une vision détaillée du parcours client afin d’améliorer le taux de conversion.

 

Retail reporting

 

On pourra voir, par zone géographique, la performance selon plusieurs axes : la performance par rapport au mois précédent, et si l’objectif fixé sur le CA a été atteint ou non.

 

 

Activité – différents magasins et territoires

 

Cet onglet permet d’avoir d’évaluer la progression, d’avoir un classement des magasins pour voir les plus performants et d’avoir une visibilité sur les objectifs fixés par zone géographique.

 

Retail reporting

 

Profits

 

Dans l’onglet profits, on aura accès à une vue synthétique, à la marge nette et au flux net de la trésorerie.

 

La marge nette permet de se rendre compte de la rentabilité de l’entreprise.

 

Retail reporting

 

Cartographie

 

La cartographie permet de voir où sont situés les magasins sur un territoire donné. On voit aussi d’où viennent les clients et un carte précise de l’espace même des magasins.

 

Retail reporting

 

 

On a une vue sur tout le territoire français, avec le nombre de magasins et d’employés par région.

 

La vue détaillée de l’espace des magasins permet aussi de savoir, par magasin, jusqu’à quand dure le bail. On voit aussi le montant du loyer et la rentabilité au m².

 

Retail reporting

 

Que retenir du reporting Retail

 

La particularité de ce tableau de bord Retail est qu’il contient des indicateurs très variés.

 

L’outil de pilotage utilisé doit donc être adapté à la variété de sources de données et des données elle-même.

 

Le tableau de bord permet d’avoir une communication en interne et externe facilitée, rapide et pratique. Votre reporting est en plus accessible partout (même en hors ligne). Il est facile d’identifier quelles décisions pour améliorer sa performance, sa compétitivité et sa croissance.

 

 

 

 

 

 

Baptiste Jourdan, co-fondateur @Toucan Toco

 

 

A PROPOS DE TOUCAN TOCO

 

Notre mission : faire acte de pédagogie pour transformer des données brutes complexes en des Dataviz et des Histoires interactives. Nous créons une catégorie logicielle : le Data StoryTelling.

 

Nos utilisateurs : Les métiers des directions Marketing, Production, Financières, Ressources Humaines ou Commerciales de grandes organisations.

 

 

 

à lire aussi