22.03.2018

La Business Intelligence est morte, longue vie au data storytelling !

La Business Intelligence (ou informatique décisionnelle) désigne les moyens, outils et méthodes permettant de collecter, modéliser et restituer l’ensemble des données d’une entreprise. Elle permet aux employés, clients, fournisseurs et partenaires d’avoir une vue d’ensemble des activités de l’entreprise, ce qui facilite la prise de décisions.

Business Intelligence

Définition de la business intelligence

La Business Intelligence s’adresse à toute la hiérarchie d’une entreprise, en plus de ses dirigeants : la collecte de données et son analyse permet à chaque métier d’avoir une idée claire de l’état actuel de son activité, de l’atteinte de ses objectifs et de se projeter dans le futur. Elle sert aux commerciaux, aux RH, aux financiers, aux équipes marketing ou encore aux boards de direction.

D’où viennent ces données ?

Understanding BI

 

Des bases de données, où elles sont stockées, rassemblées et ordonnées.

 

Par exemple :

  • les « data warehouses », entrepôt de données, qui ne donnent pas un accès direct aux données qui y sont stockées. Les données sont dans leur état brut tant que l’on a pas défini leur utilisation précise à l’avance.

 

  • les « data lakes », où la data y est déjà transformée, souvent en schémas, pour en faciliter l’analyse dès la première approche.

 

  • le « datamart » est un entrepôt de données spécialisé sur un usage métier. Les datamart marketing ou commercial sont constitués de données ciblées et regroupées selon une organisation précise. Son objectif est de permettre un accès facile aux données classées par thème d’utilisation.

 

Les outils de BI comme Sisense, Domo, Looker Data Platform, slemma BI, ou Exago BI, permettent une mise en forme des données à travers graphiques, schémas, tableaux de bord et cartes de scores. Les informations rassemblées sont des indicateurs clés de performance (les KPI).

 

Comment exploiter ces données ?

La BI permets aux organisations de rassembler et stocker leurs données, et les rends accessibles aux experts. Mais elle ne va pas au-delà.  Aujourd’hui la donnée est en constante évolution et a une croissance énorme. Il faut pouvoir en extraire des informations et en démocratiser l’accès.

 

90% des données dans le monde ont été générées ces deux dernières années. Cela donne un nouvel enjeu à la BI et explique la naissance de la data visualisation : une représentation graphique de données statistiques.  Il faut générer des outils capables de leur donner une signification.

 

Chez Toucan Toco, nous travaillons ce dernier kilomètre de la donnée. Notre mission est de transformer ces données brutes complexes en graphiques et en histoires interactives. C’est ce que l’on appelle le data storytelling.

 

DataVisualization

 

L’évolution de la business intelligence : le data storytelling ?

 

Le Data Storytelling prend les contrepied des outils de la BI en s’adressant, non à des experts, mais à tout néophyte de la donnée. Ces personnes ont besoin d’un outil leur facilitant la lecture et l’interprétation des données mises à leur disposition.

 

Le data storytelling scénarise la donnée et la rend interactive et actionnable. Les informations les plus importantes apparaissent clairement.

 

Elles sont faciles à communiquer, à partager et à interpréter. La mise en forme de cette information s’adapte aux différents besoins de l’entreprise. L’image de son activité qui en émerge facilite le dialogue entre tous ses acteurs, et facilite  la prise de décision.

 

Le data storytelling transcende la Business Intelligence en démocratisant l’accès aux données.Les informations récupérées sont de nouveaux moyens d’agir pour les entreprises : elles  pilotent mieux leur activité et répondent précisément aux besoins de leurs clients.

 

Pour en savoir plus… c’est par ici  🤓

 

 

Kilian Bazin, co-fondateur @ Toucan Toco

 

 

 

A PROPOS DE TOUCAN TOCO

 

Notre mission : faire acte de pédagogie pour transformer des données brutes complexes en des Dataviz et des Histoires interactives. Nous créons une catégorie logicielle : le Data StoryTelling.

 

Nos utilisateurs : Les métiers des directions Marketing, Production, Financières, Ressources Humaines ou Commerciales de grandes organisations.

 

De 4 associés à 50 collaborateurs en 3 ans, nous sommes autofinancés grace à la confiance de plus de 90 clients grands comptes, pour 200 projets, parmi lesquels Renault, Total, Axa, BPCE, EDF, JCDecaux, Téréos, Psa, Marques Avenue, lvmh, Euler Hermes, Vinci, DCNS, BIC, sncf, seb, Moët Hennessy, La Banque Postale…

 

Les Small Apps de Toucan sont mobiles, simples à utiliser, faciles à mettre en place, intégrées dans les SI existants et au service de l’excellence opérationnelle des métiers RH, Marketing, Financière, Commerciaux et Directions Générales.

à lire aussi