31.05.2016

Data Storytelling : apprenez à présenter vos datas à la manière d’Apple

Le storytelling n’a qu’un objectif. Faire passer un message. Les contes pour enfants ont une leçon, les publicités transmettent des idées et forment l’identité d’un produit.

Le Data Storytelling, c’est l’outil de communication par excellence. Il fait voyager et provoque de l’intérêt chez les lecteurs. Les individus s’identifient au sujet de l’histoire et se projettent.

 

Ce moyen de communication, appliqué naturellement aux enfants et aux consommateurs est pourtant absent de la communication interne en entreprise. Qui n’a jamais perdu le fil d’une présentation powerpoint de 90 slides ?

 

Notre concentration est en baisse depuis une vingtaine d’année, trop d’écrans ? Des interruptions permanentes liées aux mails et autres réseaux sociaux ? Une étude de Microsoft Corp établie que la moyenne de concentration des personnes est tombée à 8 secondes. Moins que les 9 secondes du fameux poisson rouge.

 

Alors comment ne pas perdre l’attention d’une salle et présenter ses résultats ?

 

Comment faire une présentation retentissante ?

Raconter une histoire pour capter l’attention

Raconter une histoire permet de contextualiser une idée et de la rendre plus mémorisable. C’est le principe du data storytelling. Les athlètes de championnats de mémoire utilisent tous des méthodes mnémotechnique afin de retenir rapidement des informations. C’est en créant des histoires uniques et en liant chaque information entre elles qu’ils se rappellent de combinaisons de chiffres et d’images complexes.

 

Par ailleurs, les meilleures présentations sont visuelles, c’est en évoquant des images qu’une idée est la plus facilement comprise. Le défi est alors de rendre les données attrayantes et mémorisables.

 

Le format des tableaux Excels ou PPT ne laissent pas de place à des représentations graphiques faciles à comprendre. De plus, faire des graphiques connectés à plusieurs fichiers Excel, transférés par la suite à un Powerpoint peut réellement prendre des semaines, pour un résultat quelconque. C’est une perte de temps importante que peu d’individus peuvent se permettre.

 

C’est ici que le besoin en Dataviz apparait. Les différentes sources de données ne permettent pas de créer rapidement des belles présentations compréhensibles, générées automatiquement. Afin de répondre à cette problématique les différents acteurs de la BI permettent de connecter une plateforme aux centaines de sources de données disponibles d’une entreprise.

 

Cette méthode permet de présenter les indicateurs de performances d’un métier ou d’un département en utilisant l’ensemble des informations de l’entreprise.

Storytelling et Dataviz

Les nouvelles technologies en Data Visualisation permettent de générer des graphiques et des tableaux de bords interactifs aux designs captivants. La Dataviz permet de naviguer facilement d’une information à une autre, tout en traitant des bases de données extrêmement importantes.

 

Lors d’une présentation, le but n’est pas simplement de dire ses résultats, mais d’offrir une vue d’ensemble de son activité. Il faut plonger en granularité et comprendre les raisons d’une fluctuation précise. Afin de permettre à une audience de comprendre les données, un effort pédagogique doit être réalisé afin de les contextualiser. C’est bien tout l’enjeu du Data Storytelling.

 

Chaque KPI raconte une histoire sur l’activité de l’entreprise. Que ce soit en RH sur l’évolution des effectifs ou en finance dans la compréhension du bilan, toute donnée est porteuse de message. Confucius disait: une image vaut mille mots. Chaque graphique doit avoir un message clair et précis afin de faciliter la compréhension d’informations complexes.

Des mythes à la réalité

La data visualisation permet de découvrir des tendances cachées et de questionner des mythes liés à une industrie ou un métier. La donnée défie les statuts quo et les croyances, elle fait émerger des vérités cachées.

 

Data Story Telling

La data visualisation de The Guardian représente bien cette notion. Nous pensons que le pouvoir d’achat a baissé depuis 1979. Cependant nos salaires sont plus importants aujourd’hui. La comparaison est difficile à faire. Cette visualisation nous apporte de la transparence. Elle nous apprend qu’en réalité le niveau de vie augmente pour certaines tranches d’âge en France, contrairement aux croyances communes.

 

C’est une bonne représentation de Storytelling. Elle explique visuellement l’évolution en la comparant aux différents pays, catégories d’âge et années. La visualisation est accompagnée de commentaires courts afin guider l’audience. C’est un moyen de communication puissant.

 

En fonction de mon âge et de ma nationalité, je peux me comparer aux 30 années précédentes et situer mon niveau de vie. La conclusion de cette étude est intéressante, car elle montre que le niveau de vie est en réalité en augmentation, et que pour certaines catégories d’âge ou de pays, le niveau de vie n’a jamais été aussi élevé.

Fallen.io, la bonne pratique en matière de Data Storytelling

Fallen.io

 

Ce data storytelling met en évidence un message par visualisation et raconte l’histoire des victimes de la seconde Guerre mondiale. C’est un exemple de bonne pratique. La visualisation présentée découpe les typologies de guerre depuis 1940. Découvrir l’histoire sur http://www.fallen.io/

 

Raconter une histoire visuellement, en utilisant des données permet de crédibiliser votre message tout en garantissant sa compréhension. Les visualisations présentées font passer un message claire sans complexité. Ce message déroule une histoire point par point sans essayer de concentrer la totalité des idées et des données sur une seule visualisation.

Exemple à ne pas reproduire

L’intérêt d’avoir un support de présentation est de visualiser une donnée pour la clarifier. Nous retrouvons trop souvent des présentations surchargées à vocation à résumer l’ensemble d’une activité sur une slide ou un tableau de bord. Conclusion, cela ne marche pas !

 

Data Storytelling | It doesn't work !

 

Léonard De Vinci a écrit: la simplicité est l’ultime sophistication. Une visualisation claire permet à l’audience de se focaliser sur les données plutôt que sur le déchiffrage d’une slide. Une présentation réussie c’est un message fort, contextualisé et appuyé par ses données.

 

Communiquer des résultats est stratégique. Les supports de présentation se doivent d’être à la hauteur de l’enjeu. Ils doivent être produits dans le but de favoriser la rétention et la compréhension de l’audience.

 

Bonus: téléchargez notre E-book sur la transformation digitale. et les nouvelles méthodes d’organisation. Télécharger


 

Le data storytelling permet de répondre à ces défis. Il crée une trame permettant aux personnes de mémoriser les données et de les comprendre facilement. Une visualisation faite avec pédagogie permet de transmettre l’expertise du présentateur, et démocratise son discours auprès de tous.
Kevin Duchier, responsable marketing @ Toucan Toco

à lire aussi