07.06.2018

Stratégie Data : le CDO démocratise l’accès aux données en entreprise

La Business Intelligence a créé un véritable engouement sans tenir sa promesse phare : transformer et restituer la donné en information utilisable par les opérationnels et néophytes de la donnée. Les entreprises stockent d’énormes volumes de données mais ne savent pas rendre celles-ci actionnables. Aujourd’hui les grands groupes ont pour la plupart réalisé l’importance de ce dernier kilomètre de la donnée. C’est à travers l’augmentation du nombre de CDO – Chief Data Officer – que l’on remarque la volonté des grandes organisations d’établir une stratégie data.

Stratégie data

La BI : un pari dangereux

stratégie data

 

Que ce soit à des fins de communications interne ou externe, pour mieux piloter la performance ou mieux comprendre son secteur d’activité, de nombreuses informations sont déjà présentes dans l’entreprise. Les organisations collectent de la donnée sur leur produit, leurs clients,  les habitudes d’achat provenant de multiples sources. Que ce soit de leurs points de vente, des études de panels, de leurs distributeurs et réseaux sociaux.

 

Ces informations clés sont souvent accessibles par des outils et technologies complexes à manier. Seules quelques personnes dans l’organisation, expertes de ces solutions, sont en mesure de sortir des informations pertinentes pour les métiers. C’est là le plus grand problème des organisations. Elles n’ont souvent pas les équipes ou les outils nécessaires pour analyser et capitaliser sur les données collectées.

 

Quelques chiffres

 

Le volume de données collectées  augmente de 60% par an, pourtant 62% des employés n’ont pas les connaissances et les outils nécessaires pour se les approprier afin de prendre des décisions.

 

McKinsey Global Institute montre qu’aux Etats-Unis, il manque de 140 à 190 000 employés capables d’analyser ces données. En 2018,  l’écart entre la demande et l’offre dans ce domaine pourrait se creuser de 50 à 60%.

 

Alors la donnée reste à l’état de tableau indéchiffrable et reste inutilisée. De là naît la nécessité d’établir une stratégie data.

 

 

Qu’est-ce qu’une stratégie data ?

Définition

 

C’est une stratégie de gestion des données et des informations permet aux entreprises de mieux connaître leur environnement, leur audience et leur performance.

 

En se concentrant sur cette donnée, les organisations permettent que les informations puissent être partagées, modifiées et interprétées par les différents acteurs de l’entreprise. La donnée est inutile si elle n’est pas actionnable.

 

L’objectif est que l’information soit le point d’appui de la prise de décisions et de la communication. Le rôle du CDO aujourd’hui est de démocratiser l’accès aux données à l’ensemble des collaborateurs et à enfin donner du sens à la donnée.

 

 

Comment utiliser la donnée rassemblée pour qu’elle serve au mieux les intérêts et objectifs de l’entreprise ?

 

C’est la question que se posent les CDO aujourd’hui. Etablir une stratégie data passe d’abord par l’implantation d’une culture de la donnée au sein de son entreprise.

 

Comment implanter cette culture la donnée ?

 

Cette culture crée une nouvelle manière de collaborer. Les données deviennent le support principal des échanges et de la prise de décision.

 

Au cours des réunions, les employés se réunissent autour de dashboards dont ils ont choisi les indicateurs de performance ou KPIs ensemble. Ils ont une meilleure visibilité sur l’impact des activités de chacun et de celles de l’équipe. Les décisions ne se font plus par instinct, mais après une analyse précise de données.

 

Les employés doivent être les principaux porteurs de cette culture. Ils doivent savoir comment accéder aux données dont ils ont besoin, comment les analyser et bien les communiquer si besoin.

Cela leur permet de répondre à des problématiques métiers précises : DRH je veux faire un suivi de l’absentéisme dans l’organisation. Je travaille dans le retail et veux avoir une visibilité sur la performance de mes employés et les résultats de mes ventes, peut-être produit par produit.

 

 

Au-delà de la stratégie data : le data storytelling

 

Les bénéfices d’avoir une stratégie data peuvent s’amoindrir si les outils de gestion et de représentation des données ne sont pas adaptés. Trop souvent, on retrouve ces données dans des rapports Excel trop longs. Ils ne leur enlèvent pas leur côté brut et complexe, et empêchent de les rendre actionnables. Les outils mis à disposition doivent permettre de faire un pas vers ce dernier kilomètre de la donnée qu’il faut travailler.

 

C’est pour cela que Toucan Toco existe. Nous démocratisons l’accès à la donnée afin de la sortir des mains des experts. Pour la mettre dans celles des néophytes,  nous renforçons la culture de la donnée et de l’information à travers le data storytelling. Le data storytelling permet de contextualiser la donnée. Il la scénarise et permet de la visualiser à travers des graphiques simples qui facilitent la compréhension d’éléments complexes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Baptiste Jourdan, co-fondateur @Toucan Toco

 

 

A PROPOS DE TOUCAN TOCO

 

La mission de Toucan Toco : faire acte de pédagogie pour transformer des données brutes complexes en des Dataviz et des histoires interactives.

 

Nos utilisateurs : Les métiers des directions Marketing, Production, Financières, Ressources Humainesou Commerciales de grandes organisations

 

De 4 associés à 35 collaborateurs en 3 ans, nous avons la confiance de plus de 80 clients grands comptes, pour 150 projets, parmi lesquels EDF, Total, Renault, JCDecaux, Marques Avenue ou BPCE.

 

Les Small Apps de Toucan sont mobiles, simples à utiliser, faciles à mettre en place, intégrées dans les SI existants et au service de l’excellence opérationnelle des métiers RH, Marketing, Financière, Commerciaux et Directions Générales.

à lire aussi