Retour à l'accueil

Booster l’engagement de vos collaborateurs en capitalisant sur votre donnée RH – Les 3 bonnes pratiques à suivre

Vous avez installé un babyfoot et organisé des cours de pilates chaque mardi dans votre open space ? Belle initiative mais ça ne va suffire ni à attirer ni à conserver vos talents qui ont besoin de vibrer pour servir à 400 % les objectifs de l’entreprise. Pour répondre à l’exigence de cette nouvelle génération, il va falloir faire preuve non seulement d’inventivité mais aussi leur proposer une expérience-employée la plus personnalisée possible. Comment faire ? La data RH est une mine d’or pour engager les actions, les mesurer à l’aide d’indicateurs pertinents et les ajuster aux besoins.Vous rêviez qu’on vous partage des bonnes pratiques ? C’est parti !

#1 L’individu au centre au service du bien commun

Selon The Gallup Organization, 85 % des salariés ne seraient pas pleinement engagés au quotidien dans leur travail, donc 8,5 personnes sur 10 ne participent pas suffisamment à la croissance de l’entreprise. Au premier abord ça fait peur, mais une fois le constat passé, intéressons-nous aux raisons de ce manque de motivation et à contrario, qu’est-ce qui pourrait faire pencher la balance dans le sens inverse ?

 

En effet, comment permettre aux entreprises de donner du sens aux missions de leurs salariés ?

 

D’abord, l’épanouissement de chacun est constitutif de ses besoins personnels. Oui, vous lisez bien ! Pour “motiver vos troupes” il va falloir s’intéresser non seulement au professionnel mais également à l’individu. Est-ce que Lola a pris suffisamment de jours de congés ces 3 derniers mois ? Pourquoi Quentin est-il régulièrement absent depuis l’arrivée de son nouveau manager ? Pour quelles raisons Marjorie semble avoir autant de difficultés à s’intégrer avec les autres membres de son équipe et à quel point cela impact ses performances ?

 

Mettre en place des actions selon leur profil et à leur développement professionnel comme des formations, des nouvelles missions, constituent une première réponse. Mais ces projets sont-ils adaptés à leurs besoins ? La réponse est oui, mais à condition que la lecture des données des collaborateurs soient facilement accessibles et compréhensible.

 

Pour cela il existe des outils analytiques vous permettant de piloter les indicateurs essentiels de la satisfaction collaborateur. En quelques minutes vous pourrez déduire si les actions sur le terrain correspondent bien à l’envie, au profil et besoin de l’employé en question.

 

À cet effet, la solution Toucan vous permet d’avoir accès à des tendances mais aussi à des données plus fines, pour vérifier en temps réel si l’engagement collaborateur est au rendez-vous.

 

 

Découvre l’app complète

 

 

Concrètement, comment ça se traduit ? Par exemple, les données sur la formation sont un levier d’engagement employé pertinent pour les RH. Elles permettent de voir quelle équipe utilise son budget de formation ou pas. Afin de corréler plusieurs indicateurs, le turn over et l’absentéisme, donnent la possibilité d’identifier s’il y a un problème dans une équipe ou sur un département. In fine, l’ensemble des données permettent d’activer le budget formation, ou de résoudre un problème afin d’anticiper le départ d’un employé qui se sentirait stagner.

 

De plus, cet outil analytique RH vous aide à suivre le taux de satisfaction, d’ajuster les besoins de chaque talent, répondre à leur attente de personnalisation en leur proposant un parcours professionnel adéquat et épanouissant. Et la visualisation des données vous facilitez non seulement le pilotage des équipes par les managers, vous aidez un employé à accéder à ses objectifs personnels, mais simplifiez également la communication avec les collaborateurs en toute transparence.

 

Résultat : fort de ces interactions de qualité, le collaborateur se sent davantage “compris”, met ses compétences au service des objectifs de l’entreprise, en donnant le meilleur de lui-même.

 

 

L’engagement collaborateur et la prospérité de l’entreprise : un combo gagnant-gagnant.

 

#2 La digitalisation au cœur de l’expérience collaborateur

Aujourd’hui, (soyons honnêtes 🤓), notre téléphone est le prolongement de notre bras et les éditeurs d’application rivalisent d’ingéniosité pour nous offrir des UX parfaites. À nous les livraisons de déjeuners gourmands, ou commandes de VTC en quelques clics. Aussi, nous sommes habitués à cette facilité et on attend la même expérience au sein de notre entreprise. En modernisant leur approche, les professionnels RH se sont donc adaptés et mettent en place des outils digitaux qui parlent à cette population plus jeune qu’on nomme les Millenials.

 

Ces nouvelles pratiques RH participent non seulement à une multiplication des données mais aussi à une transformation numérique globale à plusieurs niveaux. Par exemple, cette même Lola qui n’a pas suffisamment pris de temps off depuis 3 mois, grâce à un outil collaboratif RH comme Lucca, elle va pouvoir connaître son solde de congés ou de RTT et organiser ses vacances en un clin d’œil. Et si Maximilien, a jusqu’à que ce soir pour rentrer ses notes de frais, ce logiciel SIRH lui permet de gérer sa déclaration en quelques clics.

 

Ces systèmes d’information de gestion RH sont à la fois des interfaces idéales qui offrent une expérience employée optimale mais représentent aussi une source de donnée précieuse du capital humain de l’entreprise. En effet plus le service RH peut disposer de données et d’indicateurs de qualité, plus il est en mesure de les analyser, et prendre des décisions pertinentes. Pour se faire, une application de data visualisation sera un véritable “assistant” à la mise en place d’actions correctives mais aussi de leurs mesures.

 

Ces tableaux de bord RH digitalisés permettent non seulement d’offrir une expérience employée augmentée, mais mettent aussi à contribution l’ensemble de l’écosystème numérique RH pour toucher les jeunes talents. Pour ceux et celles qui ont à cœur de mettre en application le “change management”, en utilisant des outils engageant, ne perdez plus de temps et équipez-vous !!

 

 

#3 Télétravail et futur de la collaboration en entreprise

On se souviendra tous de cette période particulière Covid & Post-Covid19 dans laquelle la majorité des entreprises ont du réagir très vite pour switcher du travail en présentiel à un mode en télétravail. La plupart n’étant pas équipées, leur plus grand défi a résidé dans le maintien d’un niveau d’engagement optimal des collaborateurs tout en s’assurant de leur bien-être. Pas simple !

 

Côté employé, même si chacun de nous rêvait secrètement de faire ses visio-conf en short et finaliser son reporting en pyjama, on a tous très vite expérimenté les limites d’un travail à distance où nous avons dû en tant qu’employé :

 

  • créer chez nous un endroit propice au travail
  • nous “auto-structurer” en termes de tâches et d’horaires
  • dépasser une certaine solitude professionnelle

 

Click to play 😎

 

Dès le début du confinement, on a constaté une hausse des burn out, des arrêts maladie, un remaniement des jours en congés, ou encore un taux d’absentéisme très important. Autant de données et d’indicateurs à suivre en temps réel pour les services RH qui collaboraient eux aussi en remote.

 

Au delà de nouvelles problématiques qui ont poussées comme des fleurs, l’urgence pour les RH a été de trouver un nouveau “modus operandi “ et des outils numériques pour une gestion adaptée de leur équipes à distance. Et ce, en flux-tendu car la situation étant inédite, la réactivité et la mise à jour des données étaient (et demeurent) cruciale jusqu’à ce jour.

 

D’un point de vue logistique, pour les start-up à la pointe de la tech, le scénario s’est plus ou moins bien déroulé, mais pour les structures plus volumineuses en termes d’employés ou celles qui réalisaient leur reporting via Excel, difficile de tenir le rythme sans faire d’erreurs.

 

Bien conscient du virage et des KPIs inhérent à la fonction RH, la plateforme Toucan propose d’avoir accès aux tendances de la journée, le nombre de collaborateurs présents, comment ils sont répartis en France/ dans le monde, leur état de santé, ceux qui sont en formation … en quelques secondes. On peut également visualiser les indicateurs financiers, en mettant en face le budget de la masse salariale, représentant le plus gros pan de dépense de l’entreprise.

 

Fort de ces insights précis, les fonctions Ressources Humaines peuvent prendre les décisions désormais plus adéquates.

 

Par ailleurs, s’est vite posé la question de la collaboration et comment faire en sorte que les équipes restent soudées même à distance. Pour cela il existe des outils qui facilitent la gestion des tâches tel que Trello, et la collaboration comme Slack.

 

En plus d’aider les employés à travailler vers un objectif commun, ces moyens permettent de maintenir l’échange, la culture de l’entreprise et l’engagement-employé même en télétravail.

 

Côté RH, plusieurs technologies sont à disposition mais elles sont efficientes si elles aident concrètement à booster l’engagement collaborateur et à assurer la reprise d’activité. Aussi, bien utilisées, les solutions de data visualisation vous serviront à mieux communiquer et à être alignés sur le même niveau d’information que vos collaborateurs, et être ainsi plus efficace.

 

Avec un peu de recul, on constate depuis le début du confinement que les entreprises ont fait un bond digital en 3 mois, équivalent à ce qui aurait été possible en 3 ans dans un contexte normal. Les services RH ont largement contribué à impliquer les employés dans cette transformation numérique tout en assurant le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée de leur collaborateurs. Bravo car la tâche n’a pas été facile !

 

Isabel Naidoo, responsable des ressources humaines, de la stratégie et de l’analyse chez FIS Global, explique dans HR Trends 2020, que :

 

 

 

 

En définitive, l’innovation passera par la technologie, le choix des “outils d’aide à la décision” mais aussi par un état d’esprit propice à l’engagement collaborateur comme booster de performance.

 

Cela augure de nouvelles perspective dans le secteur des ressources humaines, auxquelles nous sommes tous d’une certaine façon en train de participer. Et vous ?

 

N’hésitez pas à partager cet article à toute personne dans le secteur des ressources humaines et nous donner vos feedbacks en commentaires 😉

 

À PROPOS DE TOUCAN TOCO

Notre mission : faire acte de pédagogie pour transformer des données brutes complexes en des Dataviz et des Histoires interactives. Nous créons une catégorie logicielle : le Data StoryTelling.

 

Nos utilisateurs : Les métiers des directions Marketing, Production, Financières, Ressources Humaines  ou Commerciales de grandes organisations.

 

De 4 associés à 90 collaborateurs en 5 ans, nous étions autofinancés jusqu’à 2019, grâce à la confiance de plus de 100 clients grands comptes, pour plus de 300 projets, parmi lesquels Renault, Crédit Agricole, Elior, Icade, Nexity, EDF, GRDF, BNP Paribas, Heineken, Marques Avenue, Euler Hermes, BIC, SNCF… Nous avons bouclé notre première levée de fonds, auprès de Balderton Capital et du fondateur de Business Object, pour accélerer notre développement aux États Unis.

 

Les Small Apps de Toucan sont mobilessimples à utiliserfaciles à mettre en placeintégrées dans les SI existants et au service de l’excellence opérationnelle des métiers RH, Marketing, Finance, Commerciaux et Directions Générales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *