18.03.2016

Toucan Toco Recrute: L’équipe s’agrandit !

C’est au tour de Jeremy, développeur chez Toucan Toco de nous en dire plus sur son parcours et ses projets …

Toucan Toco Recrute: Jeremy on veut d’abord savoir d’où tu viens :

Je viens des montagnes, de Annecy en Haute Savoie et je vais avoir 28 ans.

J’ai passé 18 années à Annecy et ensuite je suis venu sur Paris pour faire mes études.

Qu’est ce que tu y as étudié ?

Après le Bac, j’ai intégré une Ecole d’ingénieur après une Prépa à Villejuif.

J’ai donc fait 2 ans de prépa, 1 année de Licence, 2 années de Master et une année de Master spécialisé en Business Intelligence. J’y ai appris à traiter les données en début de chaîne.

Et au niveau de tes stages ? 

En parallèle de mon M1, j’ai commencé à apprendre le web et j’ai fait mon premier stage dans une startup qui développait des caisses enregistreuses sur Ipad: Tactill. C’était mes premiers pas en tant que développeur: depuis j’ai attrapé le virus des startup et je ne pense pas pouvoir un jour travailler dans un grand groupe.

Après ce stage de 4 mois j’ai réalisé un stage de 6 mois chez Equino où j’ai principalement travaillé avec le language PHP. Par la suite, j’ai été recruté par Famicity, une autre startup qui permet aux généalogistes de rendre accessible aux familles la création d’arbres généalogiques, c’est un réseau social privé et familial.

Tu as aussi créé ton entreprise non ?

Oui, après tous ces stages j’ai rencontré mon associé, Loic Marley et on a créé Colecule.

C’est un mix en entre molécule et coworking.

Peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?

Bien sûr ! On est partis du constat que dans la gestion de projets les outils disponibles comme Trello, Assana ou BaseCamp n’étaient pas vraiment visuels. Il manquait aussi certains capteurs en termes de dépassement de budget, de temps, ou encore lorsqu’on travaille à plusieurs sur la même tâche. Du coup on a créé un outil visuel  et cross domaine qui permet à tout le monde de comprendre et de participer à la gestion du projet. Au final, je travaille 4 jours chez Toucan Toco et un jour sur mon projet avec Loic.

On aimerait en apprendre un peu plus sur toi, qu’est ce que tu aimes faire quand tu ne travailles pas chez Toucan Toco ?

Quand j’étais en Haute-Savoie, j’aimais bien faire de la randonnée, du ski et me baigner dans le lac, c’était la belle vie (rire…) ! Maintenant je suis sur Paris et je fais pas mal de skate.

En tant que geek je m’intéresse à tout ce qui touche à la technologie. Je m’intéresse aussi aux différentes théories mathématiques. Ça doit être dû à ma formation scientifique !

Je joue de la guitare de temps en temps et j’aime bien écouter de la musique même si je ne retiens jamais le nom des chansons (rire).

Raconte-nous: qu’est-ce qui t’a plu chez Toucan Toco ? Quelles sont tes premières impressions ?

Eh bien c’est cool ! (rire)

Par rapport aux autres startup dans lesquelles j’ai travaillé, l’équipe est plus grande. On travaille sur pas mal de projets différents et on améliore le logiciel petit à petit. C’est chouette parce qu’on partage nos connaissances avec des gens qui ne sont pas dev: on apprend à expliquer ce que l’on fait de façon simple.

Encore 2 questions avant de te laisser retourner travailler: est ce que tu as des projets/rêves ?

Oui ! En ce qui concerne mes projets, dans un premier temps j’aimerais faire le mont Everest ! Ensuite ce serait de faire un tour du monde des endroits les plus reculés en termes de nature !

Mon rêve ? Inventer le téléporteur !

Dernière question de la plus haute importance: Quelle est ta princesse Disney préférée et pourquoi ?

Je dirais Jasmine ! Quand j’étais petit, je trouvais qu’elle était belle et rebelle: elle cassait les codes ! J’aurai aussi pu dire la Princesse des neiges, mais ça ne fait pas assez hipster à mon goût et puis il y a quand même un truc qui me gêne dans ce Disney …: c’est Olaf ! (rire…)

Propos recueillis par Cécile Juen

 

à lire aussi