Retour à l'accueil

Comment créer une culture de la donnée en entreprise ? Les 6 tendances du reporting en 2019

Adaptabilité aux mobiles, la personnalisation et l’agilité se généralisent.

Le marché du reporting a évolué et s’est considérablement développé à travers de nouveaux acteurs et technologies innovantes. Basé sur son expérience avec plus d’une centaine de grands groupes et plus de 300 projets à travers le monde, Toucan Toco partage les tendances qui définissent l’utilisation du reporting et l’évolution du marché en 2019.

 

En 2018, il y a eu un changement technologique et culturel autour des données. D’un point de vue technologique, les projets de préparation et de structuration des données connaissent aujourd’hui un taux de réussite élevé. Le marché est mature, ce qui signifie qu’il est facile de trouver une solution offrant un bon niveau de service.

 

Le changement culturel se reflète dans la montée en puissance du Chief Data Officer dans les grandes entreprises mondiales. 90% de ces entreprises auront des CDO en 2019. Cela signifie que la plupart des entreprises reconnaissent que les données aideront leurs employés à prendre de meilleures décisions, à mieux collaborer et à obtenir des informations. Plus rapidement que jamais.

 

L’année 2018 a établi une nouvelle norme pour 2019, selon laquelle les entreprises ne se concentrent plus seulement sur la collecte d’un maximum de données, mais plutôt sur la manière dont elles peuvent en tirer parti », a déclaré Charles Miglietti, président et cofondateur de Toucan Toco. «Nous avons assisté à une transformation incroyable au sein des entreprises de nos clients.

 

Ils comprennent mieux comment les données peuvent avoir une incidence sur leurs activités quotidiennes et comment les utiliser. Du C-level au middle management, nous avons l’impression que le marché a fortement mûri. La culture de la donnée est hyper présente dans les discussions stratégiques. »

 

Les tendances définies par Toucan Toco pour 2019 sont les suivantes:

 

1. Métriques en temps réel pour prendre des décisions en temps réel

La données des grandes entreprises est si conséquente et dispersée qu’il leur faut entre 1 à 4 mois pour les préparer à être consommées par des humains. C’est pourquoi culturellement les rapports sont considérés comme inutiles dans certaines organisations. Parce que l’information présente n’est plus utile aux équipes. Elle est disponible trop tard.

 

Pour être utiles et utilisés, les rapports doivent être en temps réel. Les solutions de reporting sont maintenant prêtes à se connecter à la plupart des sources de données afin de générer des graphiques en temps réel afin que les utilisateurs puissent contrôler exactement ce qui se passe dans leur entreprise et agir en conséquence.

 

2. Possibilité de fusionner des données ouvertes avec des sources de données internes et l’Internet des objets

Il y a des milliards d’objets connectés et ceux-ci ne feront que grandir. Mais ces objets connectés génèrent également de nombreuses questions. Par exemple, comment centraliser 20 à 50 sources de données d’objets connectés sur un seul support visuel? La data visualisation et le reporting sont des premiers éléments de réponse.

 

Les grandes entreprises tentent également de fusionner différentes sources de données pour avoir une meilleure vision de leurs activités. Par exemple les retailers sont intéressés par l’impact de la météo sur la performance de leurs magasins. De manière générale les grands groupes souhaitent disposer d’une plateforme sur laquelle disposer de l’ensemble de leurs données. Ils veulent les visualiser en fonction de leur statut et de leur métier dans l’entreprise.

 

3. La narration de données – Data Storytelling – gagne du terrain aux dépens de l’exploration de données:

Au lieu des outils de Business Intelligence usuel, les utilisateurs sont désormais plus intéressés par la narration de données. Les outils de BI sont conçus pour les experts et les analystes de données et sont généralement difficiles à utiliser. Tout le monde ne peut pas faire une formation de plusieurs semaines pour utiliser un outil.

 

De l’autre côté, les solutions de data storytelling, conçues pour tout le monde, aident les commerciaux, les spécialistes du marketing, les ressources humaines, les finances et tous les autres départements à obtenir des informations facilement et rapidement.

 

Les utilisateurs veulent des informations clés qui s’adaptent à leurs besoins. Ils ne veulent pas accéder à un outil de reporting qui fournit des informations exhaustives où ils perdent du temps à trouver les bonnes données.

 

De même intra-département, un responsable du marketing n’aura pas les mêmes besoins de reporting qu’un responsable de campagne marketing. La narration de données réduit ou agrège les informations en fonction du rôle que vous avez dans l’entreprise. Cela signifie une meilleure information, personnalisée pour chaque utilisateur.

 

4. Rapports prédictifs

Si aujourd’hui le reporting regarde le passé et le présent, l’historique des données permet de faire de la prévision et des prédictions.

 

Quelles que soient les données dont elles disposent, les entreprises souhaitent pouvoir prévoir à la fois les opportunités à saisir et les facteurs de risques.

 

Que se passerait-il si la société X créait cette nouvelle ligne de produits? À quoi ressemblerait notre situation financière si nous investissions dans cette société ou dans ce nouveau service?

 

Des sociétés telles que prevision.io développent des algorithmes complexes pouvant être intégrés à des outils de reporting, afin de permettre aux gestionnaires de prédire les risques ou les opportunités potentielles qu’ils n’auraient pas vus autrement.

 

Les rapports prédictifs deviendront de plus en plus populaires en 2019 et aideront les organisations à prendre les bonnes décisions qui influeront de manière significative leurs performances, aujourd’hui et à l’avenir.

5. Les rapports mobiles et l’accès hors connexion sont indispensables

La mobilité est plus forte que jamais dans les entreprises. Que ce soit dans les transports, dans une usine ou à l’aéroport.

 

Les collaborateurs doivent pouvoir accéder à leurs reporting à tout moment, sur leur mobile, en ligne ou hors ligne.

 

Les fournisseurs de solutions SaaS qui offrent ces solutions sont la réponse à la mobilité croissante dans l’entreprise.

 

6. Implémentation agile pour clôturer les tendances du reporting en 2019

Valable pour l’ensemble des projets IT, l’implémentation agile est devenue la garantie d’un projet réussi.

 

Les entreprises ne souhaitent plus attendre entre 12 à 18 mois pour la mise en œuvre de leur solution de reporting. Ils ont besoin d’implémenter leurs idées maintenant.

 

 

 

tendances du reporting | Toucan Toco schema méthode agile

 

Cela signifie que les projets agiles avec un délai maximum de 6 mois sont en hausses et continueront à gagner en popularité en 2019.

 

De plus, les projets effectués avec une méthodologie agile sont non seulement plus rapides, mais selon le Chaos Report du groupe Standish, ils ont les taux de réussite les plus élevés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Data Storytelling Human Resources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *