16.06.2016

Sophie, développeur dans une entreprise Tech avec 45% de femmes

Cette semaine pour l’interview mensuelle d’un membre, c’est Sophie Despeisse, développeur Full-Stack, qui nous raconte ses 12 derniers mois chez Toucan Toco. Elle en profite pour lancer un message : femmes développeur rejoignez nous!, chez Toucan Toco il y a déjà 45% de filles.

Sophie ça fait un an que t’es developer full stack chez Toucan Toco, peux-tu nous raconter ton année ?

Quand je suis arrivée chez Toucan Toco nous étions dans un salon d’un appartement que nous partagions avec une autre start up. La boite était essentiellement constituée de devs et notre grand focus était de gérer l’évolution du produit tout en l’industrialisant chez nos clients.

 

En un an le changement a été radical. Le produit a beaucoup plu et notre croissance a été fulgurante. Nous avons embauché 20 personnes, avons changé de locaux et allons encore en changer pour un bureau de 500 M2 ! J’ai vraiment vécu la croissance de l’entreprise dès ses débuts.

 

Ce qui est génial c’est qu’on a réussi à garder la même ambiance. Avec le temps, nous avons amélioré la vie au travail: coach de méditation, salle de détente, fruits illimités… Le but c’est qu’on soit dans les meilleures conditions pour travailler.

Qu’as tu appris techniquement ?

Avant Toucan Toco j’étais dans une SSII ou j’ai découvert beaucoup de technos différentes. C’était vraiment une bonne formation et ça m’a permis de découvrir ce que j’aimais faire. Cependant j’étais frustrée de ne pas pouvoir explorer une techno à fond. Lorsqu’on travaille sur un projet pendant trois mois, on construit un environnement qui ne tiendra pas éternellement mais qui suffit au cahier des charges du client. En un sens, c’est plus facile parce qu’on n’explore pas les limites de la techno, on construit un code “court termiste” .

 

Pour moi construire un produit c’est beaucoup plus challengeant. Tu peux explorer une techno à fond et maintenir le code d’un produit. C’est beaucoup plus difficile. Tu te confrontes aux vrais problèmes. Ça te permet de devenir un expert sur la techno.

 

Plus concrètement, j’ai appris à faire du traitement de données et du Python sur la partie backend du produit. En frontend, je code en javascript avec Angular.js et D3.js.

 

J’ai aussi appris une méthode d’organisation pour l’équipe techno que nous avons faisons évoluer en fonction de la taille de l’équipe.

Quand tu parles de méthodes, à quoi fais-tu référence ?

Au SCRUM et au KANBAN. Nous avons une approche agile que nous appliquons même aux méthodes d’organisation. Nous avons commencé par du SCRUM lorsque nous étions 3 devs. Le problème c’est que nous ne finissions jamais nos sprints et que nous n’arrivions pas à nous jauger.
L’équipe ayant doublé, nous avons travaillé avec une coach qui nous a fait passer du SCRUM au KANBAN.

 

Nous nous sommes beaucoup plus approprié cette méthode de gestion de nos sprints. Nous avons réussi à l’adapter à Toucan Toco. Cette méthode nous offre une meilleure visibilité sur nos tâches et nous réussissons nos sprints.

A part être une chimère, c’est quoi une nana dev pour toi ?

La première chose que l’on découvre quand tu es développeuse, c’est que statistiquement t’as aucune chance de travailler avec une autre développeuse dans une équipe de dix.

 

Chez Toucan Toco j’ai de la chance, nous sommes déjà 2 filles dans l’équipe de développement du produit !

 

Etre une développeuse peut être difficile à appréhender. T’es toujours la seule femme dans une équipe de dev. Comme tu es toute seule tu as l’impression de représenter la gente féminine. Ils vont se faire une idée de toi et la généraliser. Haha mais maintenant que nous sommes deux c’est fini cela !

 

Ce qui est dommage c’est que si tu fais du bon travail tu surprends, si tu déçois tu deviens un stéréotype et tu renforces le biais que les developpeuses sont pas bonnes.

 

Ce que j’aime chez Toucan Toco c’est que tu es valorisé par ce que tu fais et non pas par qui tu es.

 

Les petits trucs qui te montrent que t’es une nana des techs:

  • Se faire mettre devant sur les photos de groupe
  • T’es RH ? Non ? Designer ?
  • LA question super intéressante qu’on te pose à tous les coups: « tu préfères développeur ou développeuse ? » T_T

 

Dans l’équipe entière de Toucan Toco il y a 45% de femmes. Comme les différentes équipes travaillent étroitement ensemble, nous avons la chance d’avoir un environnement de travail réellement mixte. Et ça, ça n’a pas de prix.

 

software developer

Chez Toucan Toco, on a 45 % de filles et nous en sommes fiers !

Quels sont tes plaisirs chez Toucan Toco ?

Je suis contente d’aller au travail le matin, même complètement fatiguée. Selon moi c’est symptomatique des tâches intéressantes que j’ai à faire. Cela veut aussi dire que je me sens bien avec les personnes qui y travaillent. Les gens sont intéressants et originaux.

 

Je partage aussi la vision très saine que Charles et Kilian ont de l’entreprise. Chez Toucan Toco on respecte qui tu es et on fait en sorte que tu te sentes bien dans ce que tu fais.

 

Envie de rejoindre Sophie et de battre les records de mixité dans une entreprise de technologie ?

 

C’est par là : https://toucantoco.com/jobs.html

à lire aussi