08.02.2017

Développeur : 6 raisons de rejoindre une startup

David Nowinsky, développeur et co-fondateur de Toucan Toco, revient sur les raisons qui rendent la startup épanouissante, personnellement et techniquement, pour un développeur.

Selon le dernier rapport de Stackoverflow, l’équilibre vie pro / vie perso et la culture d’entreprise arrivent sur le podium des attentes professionnelles des développeurs. En parallèle, le boom des startups contribue à augmenter considérablement le nombre de postes techniques à pourvoir : il y en aurait même 5 par développeur ! Bonne nouvelle, ces 2 éléments semblent se compléter : par son fonctionnement et ses caractéristiques, la startup est un environnement de travail particulièrement adapté aux profils techniques ! Flexibilité, grande liberté, poste large et non cloisonné, développement technique rapide et bonnes conditions de travail inspirées de la Silicon Valley…

developpeur-toucan-toco

1. Aller plus loin qu’un technicien : un travail à 360°

Par définition, la startup est une équipe de petite taille. Ainsi, chacun est impliqué dans des tâches diverses et les postes ne sont pas cloisonnés. Le métier de développeur est donc plus large qu’un simple technicien ou exécutant : il est aussi impliqué dans la stratégie business et travaille sur des sujets importants pour l’entreprise. Son code peut s’apparenter à de l’artisanat : avec une vue à 360° sur le produit, il récolte aussi les recommandations des utilisateurs et présente les évolutions techniques à l’équipe. Cela lui donne l’occasion de défendree et promouvoir sa vision !

Il est polyvalent et fait d’ailleurs souvent plusieurs métiers en 1 comme la gestion des recrutements techniques (devant l’absence de pôle RH). Ceci permet de ne pas rester cantonné à des missions simples et routinières, et d’avoir un réel impact sur la réussite de l’entreprise !

2. Être autonome et monter en responsabilités rapidement

Pas de limite sur l’âge ou la séniorité : ici seule la compétence compte. La startup valorise d’ailleurs les autodidactes, quand les grands groupes restent encore très attachés aux diplômes. Chacun est reconnu pour son expertise et les résultats obtenus, ce qui permet d’évoluer rapidement dans l’entreprise. Le niveau de responsabilités atteint par certains juniors peut correspondre à celui d’un senior en grand groupe !

Chacun est impliqué dans les projets et peut être force de proposition, voire même remettre en question les choix précédents. Ne pas avoir à subir des contraintes techniques désuètes est un grand plus pour construire un produit efficace. Et puis, comme les tâches nécessitent souvent plusieurs compétences, cela permet de progresser techniquement plus rapidement.

3. Progresser très vite sur la technique

Pour réussir, la startup doit constamment s’adapter et répondre à de nouveaux challenges techniques. Ces challenges correspondent à des problématiques très complètes sur l’architecture, la performance etc. Ainsi, les produits évoluent constamment, des besoins apparaissent tous les jours.

Comme tout peut être remis en cause : on ne se met pas de limites en tant que développeur, il y a une forte flexibilité technique ! Ici le produit est un terrain de jeu idéal pour mettre en application ses théories et explorer. C’est une liberté intrinsèque à l’univers tech ! Les dév’ décident ensemble des avancées techniques, et la startup est souvent à la pointe des dernières technologies ce qui permet un apprentissage très rapide et efficace.

4. Coder de manière plus rigoureuse

Rejoindre une startup, c’est s’investir dans un projet global avec un objectif : la réussite et la pérennité du produit. Pour qu’il soit durable, il est nécessaire de produire un code propre et bien testé. Le dév’ en startup va donc acquérir une grande discipline, ce qui lui donnera d’ailleurs de très bonnes bases pour rejoindre facilement des projets open source par la suite ! Améliorer sans cesse le code existant va permettre d’approfondir les technos et d’identifier leurs limites éventuelles.

Ici, les équipes sont passionnées par leur produit car leur travail va plus loin que la technique seule : c’est une vraie aventure d’équipe. Ainsi, une expertise produit forte se développe petit-à-petit !

5. Travailler de manière agile avec des cycles courts de MEP

Habituées aux méthodes agiles, scrum et Kanban : les tâches en startup sont compartimentées de manière efficace et les objectifs sont fixés de manière réalisable. Grâce aux mises en production régulières, l’équipe voit vite le résultat & l’impact sur le produit, et peut améliorer son code directement. C’est très différent des grands groupes dans lesquels les changements peuvent mettre des mois à se faire !

De plus, il y a une vraie culture du partage et de l’apprentissage dans les équipes, pour faire profiter à tous des leçons tirées des erreurs de chacun. Les erreurs ne sont pas blâmées mais sont au contraire vues comme des manières de s’améliorer et amènent des actions concrètes.

 6. Évoluer dans de bonnes conditions de travail inspirées de la Silicon Valley

Ici la culture d’entreprise et le bien-être au travail comptent beaucoup ! Les startups sont à la pointe des nouvelles pratiques pour permettent à chacun de s’épanouir autant personnellement qu’ils le sont professionnellement. Ainsi, pour que les Dév’ puissent être dans un processus d’apprentissage continuel et être efficaces : les horaires sont très libres pour se rendre à des meetups ou à des formations par exemple. Idem pour les possibilités de télétravail. L’atmosphère est saine et simple et favorise les interactions avec les équipes. Les événements sont fréquents pour souder les collaborateurs et permettre de mieux collaborer. Salles de sieste, cours de sport, babyfoot ou livraisons de petit déj’ sont aussi souvent mis en place en interne car bonheur = productivité !

associé_David_face

David Nowinsky, développeur et co-fondateur de Toucan Toco, a commencé à coder vers 12 ans. Passionné par la découverte de nouvelles technos ou de nouveaux langages, il décide après ses études et quelques années dans le service, de retrouver cette sensation ! Il voulait aller plus loin dans cette expertise et se challenger sur un projet à long terme. Toucan Toco, société de Dataviz agile, est née en 2014 et David a ainsi pu développer un produit à partir de 0 !

« Ces 2 dernières années, j’ai eu la chance de voir un produit évoluer et une équipe technique croître de 2 à 10 personnes. Les challenges évoluent tout le temps, qu’ils soient techniques ou humains. Le monde des startups est toujours en mouvement et c’est cela qui m’a attiré. »

Bien-être au travail ? Oui ! Chez Toucan Toco, ils ont même créé un poste de développeur qui protège l’équipe des interruptions. Cette barrière leur permet de développer en sérénité sans subir le stress des demandes des autres départements. Elle leur permet de se concentrer sur des tâches complexes et donc à haute valeur ajoutée pour le produit.

à lire aussi