Retour à l'accueil

Comment réussir le lancement d’un projet de données ?

Disons-le sans détour, une réunion de lancement réussie donne le ton du projet. C’est pourquoi les chefs de projet doivent le maîtriser parfaitement. Après avoir géré des dizaines de missions informatiques et de projets axés sur les données, voici mes conseils pour faire en sorte que vous et votre équipe démarriez chaque projet du bon pied.

LE LANCEMENT DOIT ÊTRE UN SHOW ! CAMÉRA EN MARCHE… ACTION !🎥

Vous êtes sur le point de lancer un nouveau projet et, comme vous le savez, le lancement est crucial.

C’est l’occasion rêvée de susciter l’enthousiasme, de comprendre la vision et les besoins, de recueillir des informations et de briller comme un diamant. Oui, ne soyez pas timide ! Le charisme est essentiel pour transmettre des messages percutants.

 

C’est à ce moment-là que vous rencontrerez tous les acteurs de votre projet. Du sponsor au chef de projet, en passant par l’entreprise, et ceux qui gère les données et l’informatique.

 

C’est aussi le moment où vous devrez vous présenter. Et soyons honnêtes, vous savez parfaitement que la première impression compte…

 

Alors respirez, prenez votre temps pour faire comprendre à tout le monde :

  • qui vous êtes (votre expertise)
  • ce que vous avez fait jusqu’à présent (vos expériences)
  • ce que vous ferez (votre rôle dans le projet)
  • où vous irez ensemble (vos attentes par rapport à la collaboration)

 

Vous aurez déjà fait un grand pas en avant lorsque tout le monde aura compris pourquoi vous êtes ici !

 

Expliquez-leur ensuite l’objectif de la réunion et partagez avec eux l’ordre du jour. Ainsi, ils sauront quelles informations vous cherchez à recueillir pendant la réunion et sur quoi l’équipe doit se concentrer.

 

Attention : il est essentiel que vous quittiez la réunion avec toutes les informations commerciales nécessaires pour comprendre ce que fait votre client et pourquoi il a besoin de vous.

 

Tâchez de ne pas être comme Dory dans le film Nemo. C’est dans votre propre intérêt.

 

 

 

COMMENT ALLONS-NOUS TRAVAILLER ? 📝

Après les présentations, vous aurez le temps d’expliquer votre méthode de travail.

 

Il peut s’agir d’une approche en cascade, d’un cycle en V ou, comme dans mon cas, de la méthode Agile qui a prouvé son efficacité à maintes reprises.

 

Vous connaissez probablement l’approche en « Design Thinking » ? Le code en priorité ? Génial ! Eh bien, notre méthode éprouvée est une approche basée sur le design en priorité (Design First), qui repose sur des itérations et un travail collaboratif.

 

Laissez-moi vous expliquer.

 

 

 

Let me explain.

 

En bref, nous :

  • nous concentrerons d’abord sur le design utilisant des données autogénérées
  • allons ensuite construire le modèle de données et intégrer les données des clients
  • testerons, livrerons l’application et la mettrons en ligne

 

Si vous voulez en savoir plus sur le design, consultez d’abord ces articles étonnants rédigés par de formidables collègues chez Toucan Toco :

 

COMPRENDRE LE BESOIN 🧠

Une fois que vous avez expliqué la méthode et vos attentes pour chaque phase du projet, vous pouvez analyser plus en détail les besoins de votre client.

 

Cette phase est critique, alors n’ayez pas peur de poser autant de questions que nécessaire, il n’y a pas de question stupide ! Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas non plus à reformuler ce que dit votre client pour vous assurer que vous êtes sur la même longueur d’onde.

 

Super, continuous ! Vous n’avez plus qu’à suivre les étapes !

 

Comprendre le contexte

Posez des questions sur la genèse du projet et sur l’écosystème qui l’entoure. Cela vous donnera l’occasion d’identifier les différents acteurs, sponsors et rétracteurs.

 

Cela vous aidera également à définir les objectifs stratégiques du projet, tels que:

  • Proposer des données actualisées automatiquement au grand public
  • Permettre aux employés de prendre des décisions sur la base de données précises et fiables
  • Montrer que notre département s’inscrit pleinement dans le programme de transformation numérique

 

Vous devez les interroger sur les facteurs clés de succès de l’entreprise pour mieux connaître les objectifs stratégiques !

 

NOTEZ LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS

Tout d’abord, comment qualifier un facteur clé de succès ? Bonne question.

 

Il s’agit essentiellement de 2 ou 3 objectifs qui garantiront le succès du projet de votre client. Cela peut varier beaucoup d’un projet à l’autre, par exemple :

 

  • Offrir à mon utilisateur final une expérience mobile sans faille
  • Veiller à ce que mes utilisateurs soient avertis lorsque de nouvelles données sont disponibles sur leur application
  • Montrer au COMEX notre capacité à mener un projet multiservices
  • Ces facteurs clés de succès (FCS) vous aideront à maintenir le projet sur la bonne voie en cas de problème et vous aideront à garder votre objectif à l’esprit.

 

 

 

 

Je sais que cela peut sembler une contrainte à première vue, mais il faut absolument noter les facteurs clés de succès. C’est essentiel pour le client et pour vous !

 

 

Prenons un exemple concret. Si vous êtes chef de projet, cette situation vous est probablement arrivée mille fois :

 

Pendant le lancement d’un projet, votre client vous dit: « Je veux une application sans voix off, simple et facile à utiliser pour tout mon personnel. Je veux aussi que tout le monde puisse y accéder depuis n’importe où. Je souhaite donc une expérience mobile optimisée ».

– Au fur et à mesure que le projet avance et que mes clients découvrent de nouvelles fonctionnalités et possibilités, ca devient n’importe quoi et ils oublient parfois leur objectif initial.

 

Leurs désirs peuvent changer, bien sûr. C’est ABSOLUMENT NORMAL.

 

Ne le prenez pas personnellement, nous sommes tous des humains et *tout le monde évolue*

 

 

Après quelques semaines, ce même client peut vous dire quelque chose d’un peu différent :

 

« Avez-vous vu mon dernier e-mail ? Pourrions-nous ajouter ceci ? Et cela ? Non, pourriez-vous supprimer ceci ? Celui d’avant était mieux. Pourriez-vous changer la couleur ? Joli, je suis sûr qu’Alexandra aimera comme ça. Mais est-ce qu’on pourrait utiliser cette fonction ? Thomas la voulait. Pourrions-nous aussi avoir plus de détails ici ? C’est un must pour l’analyse de Maxence, vous savez… »

 

 

 

 

Et nous voilà avec une liste de demandes en constante évolution ! Mon rôle est maintenant de leur rappeler leur besoin initial. Par conséquent, vous pouvez facilement utiliser leurs propres mots, ceux que vous avez écrits ensemble pour définir le facteur clé de succès du projet :

 

« Une application simple, facile à utiliser par tous et sans voix off »

 

En général ils comprennent pourquoi on prend ce chemin et pourquoi je dois dire NON à certaines fonctionnalités (pour leur propre bien).

 

 

 

 

Definir le cadre du projet

Dire « non » ne signifie pas « jamais ». Vous devez toujours commencer par une proposition ambitieuse mais raisonnable. Vous pouvez toujours la développer par la suite.

 

Ce qui compte, c’est de rester dans le cadre du projet.

 

Expliquez à vos clients pourquoi le cadre ne peut pas changer au milieu du projet. Vous réalisez des projets à travers plusieurs applications/versions pour livrer un travail de qualité dans les délais.

 

Un conseil pour que le cadre soit réaliste : utilisez les ressources dont vous disposez. Si vos clients souhaitent étendre leur champ d’action, demandez-leur plus de temps. Et s’ils continuent à demander une livraison plus rapide, réduisez la portée commerciale du projet.

 

Plutôt logique quand on y pense, non ?

Identifier les utilisateurs finaux

On entre dans le vif du sujet !

  • Qui sont les utilisateurs ?
  • Quel est leur périmètre d’action ?
  • Auront-ils les mêmes droits d’accès ou ont-ils seulement besoin d’une visibilité restreinte ?

 

 

 

COMPRENDRE POURQUOI ILS ONT BESOIN DE VOTRE APPLICATION

Une fois que vous avez déterminé pour qui vous créez l’application, vous devez déterminer son utilité.  Va t-elle servir à :

 

  • La recherche de données ou le pilotage de l’activité ? Présenter des chiffres lors des réunions du COMEX ? Tester les performances de leur usine ? Stimuler leurs activités quotidiennes ?
  • Quelles actions spécifiques accompliront-ils grâce à l’application ?

 

Mettez-vous à la place de vos utilisateurs.

 

QUAND AURONT-ILS BESOIN DE L’UTILISER ?

Vous devez maintenant connaître la fréquence d’utilisation de votre application :

Tous les jours ? Chaque semaine ? Tous les mois ?

Lors d’un événement ou d’un projet spécifique comme les réunions du COMEX ?

 

COMMENT VONT-ILS L’UTILISER ?

Les appareils utilisés pour votre application seront différents selon les habitudes de vos utilisateurs, :

Sur quel appareil vont-ils utiliser l’application ? Un ordinateur portable ? Un smartphone ? Une tablette ?

 

S’ils prévoient d’utiliser l’application principalement sur des smartphones, vous devez en tenir compte lors de la conception de votre application.

 

 

DÉTERMINEZ ENSUITE CE DONT ILS ONT BESOIN

Ceci est spécifique au type de projet que vous menez.

Dans mon cas, mes clients veulent connaître et analyser les ICP (indicateurs clés de performance) : les comparer au budget (de l’année précédente, l’année en cours, etc).

 

Mes questions portent alors sur les données. Je dois comprendre comment les données seront fournies et quand :

 

  • Utiliserons-nous des connecteurs pour accéder aux bases de données de mes clients ?
  • Le client pourra-t-il glisser et déposer des fichiers dans Toucan ?
  • Le fera t-il via un protocole de transfert de fichiers (FTP) ?
  • Quand est-ce que les données seront actualisées ?

 

 

MAINTENANT QUE VOUS ÊTES PRÊT, FIXEZ LES DÉLAIS [FAITES VOTRE CHOIX 🙂]

Un jeu d’enfant, n’est-ce pas ? Si vous obtenez des réponses à toutes les questions (qui, quoi, quand, où, pourquoi, comment), vous êtes presque sûr que votre projet sera un succès !

 

La dernière chose à faire est de vous mettre d’accord sur le calendrier et d’établir la feuille de route avec votre client. Assurez-vous de planifier les étapes du projet en gardant à l’esprit toute échéance importante que votre client pourrait avoir concernant ce projet (présentation de l’application devant la direction générale, etc.).

 

Rédigez le compte-rendu du lancement (prenez le temps de le faire car c’est crucial) et servez-vous une bonne bière !

 

Soyez fier de vous : vous avez obtenu tous les renseignements commerciaux que vous souhaitiez pour lancer votre projet.

 

Avec le temps, mener une réunion de lancement réussie vous viendra naturellement et vous n’aurez même pas à y réfléchir à deux fois avant d’utiliser les bonnes techniques pour en tirer le meilleur parti. Par contre, elle ne seront jamais ennuyeuses : chaque projet est unique et les clients vous réservent toujours des surprises !

 

 

 

Pour résumer

Suivez ces conseils pour une réunion de lancement réussie qui garantira le succès de votre projet :

 

  • Présentez-vous correctement
  • Présentez la méthode de projet choisie
  • Rassemblez les informations (contexte, FCS, portée, les 5 Questions)
  • Convenir du calendrier

 

 

Vous avez envie d’en savoir plus ? Sur le même sujet, lisez « Comment piloter un projet data avec succès ».
Si vous avez des commentaires, n’hésitez pas à les laisser ci-dessous.

Productivité Projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *