Retour à l'accueil

Comment piloter un projet de données avec succès ?

Faites en sorte que l’intégration des données soit claire comme de l’eau de roche !
Êtes-vous responsable de la construction et de l’automatisation des projets de tableaux de bord au sein de votre entreprise ou êtes-vous un catalyseur qui met l’accent sur les données au travail ?
Dans ce cas, les 5 prochaines minutes de lecture seront votre meilleur investissement de la journée.

Avant tout, laissez-moi me présenter : je m’appelle @Lucie Schweizer et je travaille comme Delivery Manager chez ToucanToco, et la gestion des projets de données est mon activité quotidienne.

 

  • J’ai écrit cet article afin que :Vous puissiez gagnez beaucoup de temps, en gérant vos projets de données de manière transparente.
  • Cela vous permet de passer du temps sur ce qui compte : la qualité de votre tableau de bord, son utilisation, sa stabilité et son évolutivité !

 

EN PREMIER LIEU : « L’UTILISATEUR A BESOIN D’histoire »… 📝

Lorsque nous pilotons un projet de tableau de bord et que nous créons une petite application de visualisation de données pour nos clients, nous ordonnons notre travail sur plusieurs sprints, selon un cycle très simple.

 

Ensuite, nous nous concentrons sur la conception.

 

Sur la base des KPI et des facteurs clés de succès des projets, nous construisons les User stories. En effet, vous avez bien lu les « User Stories », car il y a un point commun à tous les bons projets de tableaux de bord : ils nous racontent des histoires, et tout le monde les aime.

 

Cela fait précisément le succès de votre outil de DataViz. Et à la fin, il unit les gens (vos utilisateurs en fait). Même Tyrion le dit.

 

 

 

 

Ces User stories, définissent précisément eux-mêmes les utilisateurs professionnels, et reflètent la façon dont nous répondons à leurs questions : visuellement ⭐️

 

Les User stories sont la meilleure façon d’examiner les KPI de l’entreprise à travers un tableau. C’est le moyen le plus efficace de comprendre une question commerciale, et donc de prendre la meilleure décision sur la base de données fiable.

 

La méthode d’approche « Design First » est indispensable pour assurer le succès du projet car elle inclut la compréhension de l’unité commerciale et l’expérience de l’utilisateur.

 

En effet, les utilisateurs finaux peuvent voir instantanément :

  • Si l’application répond à leurs attentes commerciales.
  • Ce qui peut être fait avec elle.
  • Quelles décisions peuvent-ils prendre sur la base des données qu’ils verront dans les stories.

Et c’est remarquable !

 

En résumé, la conception et les données auto-générés constituent une première étape nécessaire vers l’adoption et l’utilisation.

 

 

Dès lors qu’une conception est validée par les utilisateurs finaux, nous arrivons à la meilleure partie : l’intégration des données !

 

Encore une fois, nous avons une méthode très solide permettant d’obtenir les données que nous voulons montrer dans l’application et je suis heureux de partager avec vous notre merveilleuse approche !

 

Faites-moi confiance, votre vie en matière de données ne sera plus jamais la même après avoir lu cet article.

Créez une application dataviz – ToucanToco

 

 

 

Build a dataviz application - ToucanToco

 

 

IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR DE DÎNER AVEC LE DIABLE 😈

Premièrement, nous mettons les données à l’ordre du jour dès les premières étapes du projet. Par ailleurs, avant même que le projet ne soit vendu, nous nous assurons que les données seront disponibles. De plus, nous demandons à nos clients de fournir des extraits de données et nous dimensionnons le projet en fonction du volume/complexité des données.

 

Cette étape est cruciale : elle incite nos clients à creuser dans leur propre système de données, à demander l’aide aux propriétaires des données de leur entreprise.

 

Par conséquent, cela nous permet de faire appel à des experts en données dès le début du projet. Cette phrase a de toute évidence un énorme avantage : ils peuvent nous challenger en estimant la faisabilité de ce que nous demandons.

 

Qui dit faisabilité, dit :

  • Est-ce que les données sont la propriété de l’entreprise ?
  • Sont-elles disponibles dans un système ?
  • De quelle manière pouvons-nous nous y connecter ?
  • Dispose-t-elle de toutes les données dont nous avons besoin afin d’effectuer le calcul que nous demandons ?
  • Est-ce que les données sont régulièrement mises à jour ?

 

Les réponses à plusieurs questions sont importantes à ce sujet 🙂

 

 

Après avoir défini clairement toutes les caractéristiques des données et validé la conception de l’application auprès des utilisateurs finaux, nous aurons tout en main pour progresser.

 

Notre objectif est clair : Résumer de manière très simple les spécifications des données indispensables au fonctionnement de l’application.

 

Comment y parvenir ? Bonne question.

Nous donnons à nos clients un modèle de données très propre, simple et facile à comprendre qui contient deux volets.

  • Une synthèse complète, en jouant avec les mots de son contenu.
  • Et les meilleures pratiques de formatage des données, que notre client suivra lors du formatage de leurs tableaux.

 

 

Exemple d’un modèle de donnée ! Vous voyez ? Juste un tableau 😉

 

 

Grâce à la fourniture d’extraits de données correspondant au format que nous demandons dans le modèle de données, nos clients s’assurent que l’application fonctionnera et se développera bien. Elle assure :

 

La stabilité : Leur tableau de bord aura une longue durée de vie, grâce à l’utilisation des KPI qui ont été utilisés dans leurs missions quotidiennes.

 

La flexibilité : La vie de leur tableau de bord sera probablement mouvementée, et elle pourra néanmoins s’adapter à tout changement à venir.

 

Comme nous aimons partager, nous avons rassemblé toutes ces connaissances sur les modèles de données dans une documentation pédagogique très simple : Consultez ce document ici.

 

 

ET… VOILA! VOUS OBTENEZ UN TABLEAU DE BORD STABLE ET ADAPtable 💫

 

 

En me basant sur mon expérience, je peux dire à quel point il peut être compliqué de mettre en place un nouvel outil de tableau de bord, et de faire face à un projet sans fin.

De plus, lorsque vous réalisez qu’en réalité vous ne connaissez pas vos données, votre projet de 2 mois se transforme en 2 ans, c’est très décevant.

 

Suivez ces étapes et faites-en sorte que cela ne se produise pas !

 

 

ÉTAPE 1 : PRÉPAREZ VOS DONNÉES AFIN D’OBTENIR UN TABLEAU DE BORD STABLE

Vous vous dites : Que dois-je faire ? Une fois que l’utilisation de votre tableau de bord a été validée auprès des utilisateurs finaux, il suffit de contacter les propriétaires des données et de leur demander gentiment de remplir le modèle de données fourni avec les données commerciales.

 

De plus, son utilisation aura de multiples avantages !

 

Tranquillité d’esprit : Vous êtes à 100% sûr de ce qui va être affiché dans votre tableau de bord. Les règles de définition et de calcul des KPI, les fréquences de mise à jour des données, tout est consigné par écrit. Au-delà de la documentation technique, vous pouvez expliquer aux futurs utilisateurs pourquoi ils peuvent prendre leurs décisions sur la base de ces chiffres. Ceci vous permet d’être pédagogique, de convaincre les plus réticents et de susciter une meilleure adoption.

 

Valeur commerciale : Vous passez à travers une intégration de données sans heurts et allouez votre temps à ce qui importe réellement : les utilisateurs du tableau de bord. Tout étant déjà agrégé, le format des données correspond exactement à ce qui est attendu par l’outil du tableau de bord. Ainsi, vous obtenez votre tableau de bord en un rien de temps et pouvez rapidement vérifier l’exactitude des données et consacrer le temps économisé à la mise en place du tableau de bord pour vos précieux utilisateurs finaux ! Ces derniers seront ravis de voir apparaître les chiffres exacts et pourront utiliser ce nouveau tableau de bord digne de confiance.

 

 

Étant donné qu’il s’agit d’une opération 100% avantageuse pour tous : gagnez en productivité et obtenez votre retour sur investissement !

 

 

ÉTAPE 2 : DEVENEZ PROPRIÉTAIRE DE VOS DONNÉES ET et developpez le potentiel « data-driven » de vos projets

Après avoir préparé vos données, vous devez être prêt à faire face à tout changement et à assurer un tableau de bord dynamique et évolutif. Pourquoi ? Eh bien, la première version a convaincu tout le monde, de toute évidence, les gens en redemandent maintenant ! 😋Alors :

 

  • WTFM (Ecrire le putain de manuel) : Dirigez le processus de documentation et incitez à la propriété des données !  Chaque étape de la manipulation des données doit être écrite avec les personnes concernées. De cette façon, le détenteur des données assume la responsabilité et assure la comptabilité du travail de traitement des données. Elle sera la clé du succès de votre projet de tableau de bord, tout comme les autres membres de votre équipe A. Vous l’avez ? Top.
  • Les changements en cours : Appropriez-vous vos données et prévoyez l’évolution !En ayant un propriétaire des données qui consigne clairement la préparation des données, vous éviterez d’avoir une boîte noire sur le traitement de vos données et pourrez retravailler votre tableau de bord à tout moment. La mise à jour de votre calcul de métrique sera rapide et propre. Sans aucune contrainte. Puisque vous savez ce qu’il y a derrière !

 

 

 

Profitez de la lecture de notre guide de gestion de projet du tableau de bord ? N’hésitez pas à aimer ce post et à partager vos meilleures pratiques avec nous dans les commentaires ! Et gardez toujours à l’esprit le fait que même si le travail sur les données peut être difficile, il en vaut la peine ! Cela apporte de la flexibilité à un projet, c’est clairement inestimable. 👑

 

Vous êtes intéressé à l’idée de créer votre propre modèle de données ? Laissez votre adresse e-mail dans les commentaires, et nous vous enverrons gratuitement notre exemple de modèle de données, sans vous préoccuper de l’exactitude des données, celles-ci sont toutes fausses.

 

Et puisque partager c’est se soucier des autres, vous trouverez ci-dessous les liens vers mes superbes références pour le anglophone :

A bientôt !

Your data at scale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *