Retour à l'accueil

5 tendances en matière de business intelligence pour 2020

Le saviez-vous ? La business intelligence (BI) joue un rôle central dans les opérations commerciales, tout comme internet l’a fait. Gardez-le en tête, le flux de données brutes ne va faire qu’augmenter. En effet, d’ici 2020, près de 1,7 Mo de données seront générés chaque seconde, pour chaque être humain dans le monde. On peut donc dire sans risque que le potentiel de ces données est infini.

Par conséquent, à mesure que son volume augmentera, la demande d’outils de BI capables de recueillir, de filtrer, d’analyser et de présenter des informations exploitables augmentera également.

 

  1.  L’intelligence artificielle dans la business intelligence 

L’intelligence artificielle (IA) influence tous les domaines au sein des organisations et la business intelligence (BI) ne fait pas exception. Le grand potentiel de cette technologie promet d’accroître l’intelligence humaine en révolutionnant la façon dont nous traitons les données et l’analyse des entreprises. Avons-nous vu le meilleur de l’intelligence artificielle en matière de BI ? Certainement pas !

 

Il est clair que l’intelligence artificielle peut traiter des quantités de données plus rapidement que les humains. De plus, la technologie offre une nouvelle perspective en matière de business intelligence et permet d’obtenir plus facilement des informations qui passaient auparavant inaperçues.

Avec l’émergence de l’intelligence artificielle explicable (XAI), c’est-à-dire expliquant comment l’intelligence artificielle atteint un certain résultat, il ne faudra pas longtemps avant que l’IA puisse justifier ses décisions de manière intelligible. Et l’on s’attend à ce que des développements plus critiques aient lieu au cours de l’année à venir. L’intelligence artificielle dans le domaine de la BI est en développement constant et son impact se fera sentir bien au-delà de 2020.

 

 

  •  Mettre l’accent sur la qualité des données

Les données sont l’élément vital de toute organisation. Cependant, il y a une mise en garde essentielle : si les données ne sont pas exactes, à jour, cohérentes et complètes, cela peut non seulement entraîner de mauvaises décisions, mais peut même affecter la rentabilité. La société de technologie de l’information IBM a calculé qu’aux États-Unis d’Amérique seulement, les entreprises perdent 3,1 billions de dollars chaque année en raison de la mauvaise qualité des données. La mauvaise qualité des données est un problème de longue date pour les entreprises de toutes tailles. Ce problème est d’autant plus grave que les sources de données sont de plus en plus imbriquées.

L’émergence de la gestion de la qualité des données entraîne des changements. La gestion de la qualité des données est un processus intégral qui combine la technologie, le processus, les bonnes personnes et la culture organisationnelle pour fournir des données qui sont non seulement exactes mais aussi utiles.

 

En 2019, la gestion de la qualité des données a été l’un des domaines d’intérêt les plus populaires dans le domaine de la veille économique. Chaque entreprise souhaite mettre en place des processus d’optimisation de la qualité des données pour mieux appliquer la business intelligence. En 2020, cet accent sera encore plus marqué.

 

 

  • Des analyses exploitables partout

Traditionnellement, il y a une distance littérale entre le lieu où les données BI sont collectées et le lieu où les informations BI sont obtenues. Cependant, afin de garder la main sur les flux et les processus, les entreprises ne peuvent plus analyser les données dans un silo et agir dans l’autre.

 

Heureusement, les outils de BI modernes ont évolué de telle manière que les données de l’entreprise peuvent être mises à disposition là où les utilisateurs veulent agir. Ces outils sont fusionnés avec les processus et les flux de travail critiques de l’entreprise par le biais, par exemple, d’extensions du tableau de bord et d’interfaces de programmation d’applications (API). Par conséquent, il est maintenant facile de mettre en œuvre des analyses exploitables pour accélérer le processus de prise de décision.

 

Les utilisateurs professionnels peuvent désormais consulter les données, en tirer des informations utiles et les mettre en œuvre, le tout en un seul endroit. La plupart des outils de BI offrent également des analyses mobiles pour fournir des informations n’importe où et n’importe quand. Bien que l’analyse décisionnelle soit l’une des tendances émergentes en matière d’intelligence d’affaires, sa popularité est déjà élevée et continuera de croître l’an prochain.

 

 

  • Le data storytelling devient la norme

Analyser les données est une chose, interpréter les données et en tirer des enseignements en est une autre. Ce sont précisément ces interprétations et les informations tirées des données qui guident la prise de décision dans le processus de BI. Les entreprises ont réalisé que les chiffres des tableaux de bord seuls sont inutiles s’ils ne sont pas correctement mis en contexte et s’ils peuvent être interprétés.

 

Dans le monde axé sur les données, la narration des données devient donc de plus en plus importante. Les récits ajoutent un contexte aux statistiques et fournissent l’histoire nécessaire pour transformer les idées en action. En 2020, le data storytelling approfondira la façon dont les entreprises utilisent les données pour découvrir de nouvelles perspectives.

 

 

  • La data discovery enrichie par la visualisation de données

La data discovery est un processus de collecte de données provenant de plusieurs silos et bases de données et de leur fusion en une seule source pour simplifier l’analyse. Cela aide également les entreprises à mieux aligner et collaborer entre les personnes qui préparent les données pour l’analyse et celles qui effectuent l’analyse et en tirent des enseignements.

 

Les systèmes de découverte de données permettent à tout employé d’accéder de plus en plus facilement aux données et d’extraire les informations dont il a besoin. La visualisation des données évolue également et a été élargie pour inclure les cartes thermiques et la fonctionnalité géographique.

 

La data discovery étant de plus en plus accessibles à l’utilisateur final, on s’attend à ce que les organisations puissent utiliser encore mieux les données à leur disposition en 2020 et ainsi découvrir des informations inattendues.

The new normal : Répondre à la demande urgente de données et d'analyses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *